Avril 2012

Le perroquet à poitrine rouge

Poicephalus rufiventris

P.R. avril 2012
Traduction : William Vanbeginne

La personne qui a découvert le perroquet à ventre rouge en 1845 est Peter Wilhelm Eduard Simon Rüppell.  Il s’agit d’un scientifique nature allemand, explorateur et le fils d’un banquier très prospère.  Lors de ses voyages vers le Sinai (1822) et Ethiopie (1830) il était le premier européen qui a voyagé dans cette région et c’est là qu’il a découvert et décrit le Poicephalus rufiventris.  Plus tard, l'explorateur G.R. Gray a nommé une autre sorte de Poicephalus, que Rüppel n’avait pas découvert lui-même au nom de Poicephalus ruepelli en son honneur.

Description :
Les perroquets à ventre rouge, sont de magnifiques oiseaux, que l’on a admirés la première fois à Londres en 1927.  Ils appartiennent au même groupe  que par exemple le youyou, le Meyer et le perroquet à tête brune.  Ils sont donc égaux au niveau forme extérieure mais un peu plus grand (23 cm et poids 120-160 gr.)  Le perroquet à ventre rouge est dans le groupe Poicephalus, l’oiseau qui a un dimorphisme sexuel.  Cela veut dire qu’il est possible de différencier facilement de visu les sexes des oiseaux.

Les mâles ont le dos, le  cou et le front d’un gris/brun et le ventre d’un orange/rouge brillant, un orange brun sous les ailes, des chaussettes vertes à leurs pattes et les plumes intérieures de la queue aussi de couleur vert clair.
Les femelles ont la poitrine gris/vert et le ventre vert tandis que le dessous des ailes est gris. 
Une autre différence avec les autres Poicephalus est qu’aussi bien le mâle, que la femelle ont l’iris rouge alors que chez les autres espèces il est jaune.  Ils ont le  cercle autour de l’œil foncé, presque noir mais ici vous avez une identification de la manière comment les oiseaux sont logés.  Chez les oiseaux qui sont logés à l’intérieur, ce cercle devient plus clair.  Tandis qu’une fois les oiseaux sont logés à l’extérieur, ce cercle devient plus foncé.
Le dimorphisme grâce auquel un couple est si facilement différenciable n’est pas fiable chez  les jeunes oiseaux.  Leur plumage ressemble à celui des deux sexes et en plus est encore différent suivant les couples reproducteurs individuels.  Les jeunes oiseaux des deux sexes ressemblent beaucoup aux mâles et ont (dépendamment du couple reproducteur) ou un ventre orange ou un reflet orange sur le ventre vert.  Certains jeunes ont de plus une bande frontale orange.  Ils ont également les yeux d’un gris foncé qui vont se colorer en rouge suivant qu’ils deviennent adultes.  Chez les jeunes mâles, l’orange est souvent déjà plus intensif mais aux environs de 12 mois les jeunes oiseaux possèdent leur plumage d’adulte et la poitrine orange des jeunes femelles se change en couleur verte.  Un éleveur expérimenté pourra généralement reconnaître assez sûrement le sexe des jeunes oiseaux.
Une manière plus rapide de connaître le sexe chez les jeunes oiseaux est la méthode des plumes.  Vous arrachez quelques plumes oranges de la poitrine des jeunes oiseaux et chez les jeunes mâles, de nouvelles plumes oranges vont rapidement repousser et chez les femelles de nouvelles plumes vertes.
Si vous voulez être totalement sûr, les plumes que vous avez arrachés vous pouvez les envoyer pour sexage ADN.
Si vous avez le temps vous pouvez aussi attendre une petite année.

Il y a deux sous-espèces connues.
Poicephalus rufiventris rufiventris:(Ruppel 1845).  La forme nominale qui se retrouve au centre de l'Ethiopie, Kenya et nord ouest de la Tanzanie
Poicephalus rufiventris pallidus:  (Someren 1922).  Il s'agit d'une sous-espèce qui n'est pas reconnue par tout le monde et qui a le brun sur la tête et le cou un peu plus pâle et qui provient de Somalie et de l'est de l'Ethiopie.
L'on parle encore d'une sous-espèce de perroquets à ventre rouge avec le cercle autour de l'œil plus pâle.  Dans ce cas ci, l'on se pose la question s'il ne s'agit pas d'oiseaux de la sous-espèce poicephalus pallidus ou s'il existe bien une troisième sous-espèce.  On est pourtant presque certain qu'il ne s'agit pas d'une sous-espèce mais qu'il s'agit du changement de couleur lorsqu'on loge les oiseaux à l'intérieur ou à l'extérieur comme nous en avons déjà parlé plus haut dans la description.

Statut dans la nature
Cette espèce a un grand territoire avec une superficie que l'on estime à 1.300.000 km².  Il se situe de l'Ethiopie et de la Somalie au nord via le Kenya en se rendant au sud jusqu'au Nord est de la Tanzanie.  Il est difficile d'estimer une grandeur de population dans un si grand territoire mais l'on suppose qu'il sera grand du fait que cette espèce est décrite comme fréquente dans beaucoup de partie de son habitat.  Pour cette raison, il est considéré comme une espèce non menacée.  Ils sont dans la liste II de la CITES.
Les perroquets à ventre rouge sont surtout des oiseaux sédentaires avec de petits déplacements liés aux saisons.  Ce sont des oiseaux très vivants mais très farouche que l'on voit rarement en grands groupes, en général ils vivent par couples ou en petits groupes.  Leur vol est rapide et direct avec de grands coups d'ailes rapides accompagnés de cris stridents.  Ils nichent ou dans des termitières à seulement 2 à 3 m au-dessus du sol ou souvent comme les autres espèces de Poicephalus avec plaisir dans les trous des arbres Baobab.  Ceux-ci se trouvent à différentes hauteurs, variant de 3 à 10 mais parfois plus haut.  Du fait de leur grand territoire, l'on retrouve pendant toute l'année des nids avec des jeunes.
Dans la nature on les retrouve dans les forêts d'épineux de savane sèche, acacia et broussailles, des pousses secondaires et des arbres Baobab d'Afrique de l'est.  Ils y vivent principalement de graines et de fruits de différents arbres et arbustes et de graines d'herbes et  leur préférence va aux fruits d'acacias et aux figues.  Les perroquets à ventre rouge aiment à faire les cabrioles les plus folles en se pendant la tête en bas car il s'agit de la seule manière pour pouvoir engloutir beaucoup de ces fruits spéciaux.  De cette manière, ils passent beaucoup de leur temps à arriver à manger leur ration journalière.  Leur territoire est restreint à des régions chaudes et sèches, en général jusqu'a 1400 m mais en Somalie, à la recherche de figues et lié à la saison ils peuvent aller jusqu'à 2000 m.  De même dans les régions développées agraires on les retrouve dans les champs de mais et de sorgho.

Chez les amateurs
Vu historiquement, les perroquets à ventre rouge n'étaient pas des oiseaux de compagnie populaires.  Ils n'ont qu'un don restreint pour apprendre quelques mots et parmi les espèces de Poicephalus, ils semblent que se soient les meilleurs.  Les perroquets à ventre rouge adultes et fraîchement importés étaient des oiseaux nerveux et peureux.  Mais au fil du temps, les générations successives se sont mieux adaptées à la vie en captivité,  Actuellement ils sont relativement calmes dépendamment de leur taille et ne crient plus autant.  Leurs bruits naturels sont plus des piaillements et klikken??.  Les mâles adultes peuvent parfois devenir agressifs pendant la période de reproduction.
Les perroquets à ventre rouge peuvent aussi bien être logés dans une volière extérieure avec un abri de nuit qu'une cage d'élevage.  Les jeunes perroquets s'adaptent facilement a leur nouvel environnement et une fois adulte, ces oiseaux ont parfois plus difficile à s'adapter à un environnement inconnu ou un changement dans leur diète.

L'élevage
L'élevage sérieux parmi les amateurs a commencé vers les années 1980.  Ils sont adultes sexuellement vers l'âge de 2 ans.  Mais adulte sexuellement ne veut pas encore dire qu'ils vont se reproduire.  Beaucoup de couples ne vont pas commencer avant l'âge de 3 à 4 ans.  Ces perroquets ne montrent pas de réelles préférences de saison de reproduction et peuvent donc se reproduire toute l'année mais la plupart vont se reproduire pendant notre hiver et tôt au printemps.  Ils pondent généralement 3 à 4 œufs avec un intervalle de 2 jours entre chaque œuf.  La couvaison commence généralement après la ponte du second œuf et est effectuée uniquement par la femelle et dure entre 26 à 28 jours dépendamment de la température ambiante.  Les œufs éclosent alors un à deux jours l'un après l'autre.  Les jeunes quittent le nid après environ 9 semaines et sont indépendants au bout de 12 à 14 semaines.  Le nichoir est vertical ou en forme de L et la grandeur est d'environ 50 cm de haut et 25 cm x 25 cm à la base.  Une couche d'un mélange de 3 parties de copeaux de bois et une part de tourbe recouvre le fond du nid

Alimentation
Les perroquets à ventre rouge ont besoin d'une alimentation variée contenant un mélange de graines et beaucoup de fruit et légumes frais dont du maïs, petits pois, épinards, persil, poivrons frais, haricots, carottes, pommes, oranges, bananes, des graines de différents arbres, bourgeons, rozenbottels, verdure (mouron, pissenlits etc…) etc…
Une diète à base de pellets peut uniquement être donné comme complément et pas comme plat principal.