Juillet 2011

 

L’Aratinga à front d’or

Aratinga Aurea
P.R. juin 2011
Marcel Van Aelst
Traduction : William Vanbeginne

Avec encore 17 espèces et un grand nombre de formes géographiques, ces oiseaux forment le groupe des Aratingas (ou aussi appelés conures).  Ces oiseaux de ce groupe peuvent être comparés aux petits aras.  Ils ont une longue queue en forme de coins, de même que de longues ailes pointues.  Les environs de l’œil sont couverts de plumes.  Ils ont un plumage général vert et il n’est pas possible de les sexer de visu.

Ces oiseaux ressemblent très fort à la perruche de Petz.  Ils ont le dos de couleur gris, vert et vers le dessous du dos, il est de couleur plus claire.  Il est parfois olive vert sur le dessus de la poitrine.
On les retrouve du Sud du Mexique jusqu’au nord de l’Argentine.  Ils vivent de préférence dans des paysages ouverts où s'alternent des forêts et des savanes de buissons.  Ils mangent des graines, fruits, baies, végétaux, insectes et leurs larves.  Ils font également de gros dégâts aux champs de maïs.
L'on fait la différence entre 2 formes géographiques; l'aratinga aurea et a. a. major.  Cette dernière se retrouve dans 2 régions, qui sont distantes de 120 km, sur les rives de la rivière Paraguay, au nord du Paraguay jusqu'au sud de la Bolivie, sud est du Mato Grosso et nord est de l'Argentine.  L'on a vu apparaître pour la première fois ces oiseaux au zoo de Londres en 1869.  Au début des années 1920, ils ont été importés en grandes quantités et proposés à des prix relativement bons marchés.  Dans une volière, avec volière intérieure, ils s'acclimatent assez bien aux températures de nos hivers.  Du fait que ce sont de relativement bons rongeurs, il est préférable de leur donner une volière en métal ou en aluminium.  En plus, du fait qu'ils adorent prendre un bain, il faut aussi veiller à leur donner suffisamment de branches à ronger, de saule ou d'arbre fruitier.
Pour la reproduction, il faut les loger dans une volière de 2 m de long x 1 m de large et 2 m de haut.  Comme nichoir, les dimensions de 35 cm x 25 cm de large et 25 cm de haut.  Une fois, que les oiseaux se sont bien acceptés, ils vont très rapidement et sans problèmes accepter ce nichoir.  Il faut veiller à une petite couche de copeaux de bois sur le fond du nid.  Nous avons eu très vite 2 oeufs pondus avec un intervalle de 3 jours.  Après une période de 24 jours de couvaison, 2 magnifiques poussins sont nés qui ont été élevés par les parents.  Sept semaines plus tard, le premier poussin a quitté le nid et le second 5 jours après.  Ils ne sont plus retournés au nid et ont encore été nourris par le père pendant 15 jours, jusqu'à ce qu'ils soient indépendants.
Un ami élève ses perruches à front d'or dans une volière intérieure construite en briques.  La partie de devant est faite en verre, ce qui fait que beaucoup de lumière et soleil peuvent entrer et donc la partie intérieure peut profiter, pendant l'hiver, de cette chaleur.  Pendant l'hiver, il veille toujours à ce que la température ne puise pas descendre en dessous de 5 degrés.  Il emploie un nichoir de 25 x 25 cm au sol et 40 cm de haut avec un trou d'entrée de 8 cm et à l'intérieur une petite échelle en treillis et comme matériau un peu de tourbe et des copeaux de bois finement moulus.  Chez lui, les premiers oeufs ont été pondus en février et 2 jeunes sont nés mais malheureusement sont morts plus tard.  Lors de la ponte suivante, il y a eu 3 oeufs mais les embryons sont morts dans l'œuf.  L'année suivante, en mai, 4 oeufs ont été pondus qui ont tous éclôt et dont les jeunes ont tous été élevés, cette fois-ci, sans problèmes.
Comme pâtée d'élevage, il employait des graines de tournesol, des fruits et légumes, du pain blanc trempé dans de l'eau, de l'avoine, de l'avoine germée, du maïs sec et trempé, des biscuits pour enfant, des arachides, de l'œuf dur, des carottes râpées, de la salade, du pissenlit, du mouron et pendant les mois d'hiver, différentes sortes de légumes congelés.  La pâtée à l'œuf était préférée lorsqu'elle était arrosée d’un peu de miel.  De temps en temps quelques petits morceaux de viande de poulet sont donnés et à leur eau de boisson était rajouté un peu de vitamines.  Ces oiseaux ont régulièrement deux pontes l'une après l'autre.  Une ponte est généralement constituée de 4 à 6 oeufs qui sont couvés pendant 24 jours et les jeunes quittent le nid après 49 à 56 jours.  Seule la femelle va couver les oeufs.  Ils peuvent atteindre l'âge de 25 ans.
Au Brésil, un éleveur est arrivé à élever un mutant bleu et 2 cinnamon.